Le palmarès

Vous êtes sur: Home » Le palmarès

Depuis 1994, nombreuses sont les équipes à s’être succédées à l’Eurotournoi. Entre tournois olympiques et de clubs, récapitulatif des vainqueurs des éditions précédentes :

Tournois de clubs

1994Montpellier Agglomération Handball
1995US Créteil Handball
1996Celje Pivovarna Laško
1997TV Großwallstadt
1998SC Magdeburg
1999Chambéry Savoie Handball
2001Chambéry Savoie Handball
2002THW Kiel
2003Chambéry Savoie Handball
2005VFL Gummersbach
2006BM Ciudad Real
2007BM Ciudad Real
2009HSV Hambourg
2010Montpellier Agglomération Handball
2011Montpellier Agglomération Handball
2013Paris SG Handball
2014Paris SG Handball
2015MKB Veszprém

Tournois pré-olympiques

2000Russie
2004France
2008France
2012France

Seul Montpellier (3 fois), Chambéry (3 fois), Paris (2 fois) et Ciudad Real (2 fois) ont réussi l’exploit de remporter plusieurs fois la victoire finale. Côté nations, c’est la France avec 3 titres en tournoi pré-olympique sur 4 qui sort du lot.

1994 Vainqueur de la première édition de l’Eurotournoi : Montpellier face à Gagny.
1995 Finale française, victoire de l’US Créteil sur le Champion de France, Montpellier.
1996 Le PSG s¹incline face à l’équipe championne de Slovénie : Celje.
1997 Jackson Richardson emmène son équipe allemande de Grosswaldstadt à la victoire devant Budapest.
1998 Guéric Kervadec vainqueur avec son équipe de Magdebourg devant le champion de France 98, Montpellier.
1999 Bertrand GILLE et CHAMBÉRY dominent une très grosse équipe Slovène de Celje et se posent en candidats plus que sérieux au titre de Champion de France 2000.
2000 Édition de gala puisque regroupant des équipes nationales dont 3 qualifiées pour les Jeux Olympiques de Sydney (Allemagne, France et Russie) ainsi que le Portugal, valeur montante du handball mondial. La Russie l’emportera devant l’Allemagne et remportera le titre olympique un mois plus tard.
2001 champions de France de Chambéry conservent leur trophée conquis en 1999 en s’imposant devant les surprenants espagnols d’Altea. Magdebourg, vainqueur de la coupe d’Europe EHF ne termine que 5ème…
2002 L’edition 2002 a présenté le plateau le plus relevé de l’hitoire de l’ET en version clubs. Ce sont les champion d’Allemagne de Kiel qui l’ont emporté de haute lutte face à Montpellier qui a prouvé à cette occasion sa valeur internationale. L’équipe de France A’ a révélé quelques talents naissants et a, on l’éspère, signé un long bail avec l’ET…
2003 Chambéry remporte l’ET pour la troisième fois devant Göteborg dans une finale à suspense suivie par 4000 spectateurs dans le nouveau Rhénus Sport.
2004 La France remporte de haute lutte ce tournoi pré-olympique en dominant l’Egypte, la Hongrie et l’Espagne devant 5000 spectateurs déchainés. Malheureusement elle ne terminera que 5ème de jeux d’Athènes un mois plus tard en remportant tout de même 7 de ses 8 matchs.
2005 C’est un grand Gummersbach, emmené par François Xavier Houlet élu meilleur joueur du tournoi, solidement épaulé par ses deux compères de l’équipe de France, Cédric Burdet et Daniel Narcisse, qui s’arroge la tête du tournoi s’imposant devant un remarquable Valladolid après une finale digne des meilleurs matches de Coupe d’Europe.
2006 Cette édition nous a produit le meilleur plateau de l’histoire de l’ET en version club et la finale entre Ciudad Réal et Montpellier est sans conteste à ce jour le meilleur match auquel nous ayons assisté depuis 1994. Les espagnols se sont montrés dignes de leur titre de champion d’Europe et la bonne surprise est venue des dannois de Gudme qui ont produit un handball très sobre et lisible qui a enchanté tout le monde.
2007 Même affiche finale qu’en 2006, même résultat, Ciudad Réal confirme sa place de grand d’Europe en remportant l’EuroTournoi pour la deuxième fois consécutive devant Montpellier. Belle performance de Chambéry finissant sur la troisième marche du podium après être venu à bout d’une vaillante et plaisante équipe de Copenhague. Petite déception de la part de Valladolid et de Zagreb qui occupent cette année les dernières places du tournoi.
2008 Edition pré-Olympique historique puisque 3 des 4 équipes en lice à l’EuroTournoi ont été sur le podium des jeux de Pekin un mois plus tard, avec bien entendu la France sur la plus haute marche des deux compétitions, ainsi que l’Islande, médaille d’argent et l’Espagne médaille de bronze.
2009 Retour à une version « clubs » en 2009 avec un plateau incroyable puisque 5 des 6 équipes participent à la ligue des champions. Jamais le plateau sportif n’aura été si dense et si homogène. Une finale entre Montpellier et Hambourg qui tourne à l’avantage des allemands dans un rhenus plein à craquer. Décidémment un grand cru cette cuvée 2009…
2010 Cette édition a vu pour la première fois depuis 2001 3 équipes de club françaises et c’est Montpellier qui s’impose pour la deuxième fois après 1994 devant Chambéry dans un tournoi qui restera comme une édition de qualité moyenne sur le plan sportif, mais très réussie dans ses animations extra sportives.
2011 Copie conforme de l’édition 2010, la finale a opposé les deux meilleurs clubs francais, Montpellier et Chambéry avec à la clé une nouvelle victoire des Héraultais. Petite déception avec les troisièmes et quatrièmes places des Rhein Neckard Löwen et de Vezsprem que l’on attendait plus haut dans le classement.
2012 Quatrième édition pré Olympique de l’histoire de l’EuroTournoi, qui voit la France s’imposer pour la troisième fois en Alsace face à sa « meilleure ennemie » l’Espagne, devant l’Islande et la Tunisie. Trois semaines plus tard, la France conserve son titre Olympique à Londres devant la Suède. Historique !
2013 Le tout nouveau champion de France, le Paris St Germain, s’impose facilement face aux hongrois de Veszprem, annonçant la couleur quant à ses ambitions européennes futures.
2014 Le Paris SG conserve son titre en battant en finale Montpellier 32 à 24. Les Parisiens rentrent dans l’histoire de l’Eurotournoi en remportant l’édition du 20ème anniversaire !
2015 C’est le club hongrois de Veszprem, finaliste de la Ligue des champions la saison passée, qui s’est imposé, d’un petit but (31-30) face au PSG de Nikola Karabatic. Momir Ilic a été élu meilleur joueur, tandis que Mikkel Hansen a terminé meilleur buteur.